lundi 11 février 2008

John Rambo de Sylvester Stallone

John Rambo est un film américain réalisé par Sylvester Stallone en 2008. Il est interprété par Sylvester Stallone, Julie Benz, Matthew Marsden, Graham McTavish et Reynaldo Gallegos.



Commençons par la conclusion : si vous avez le cœur bien accroché et que vous pouvez regarder le vingt heure sans vomir, alors John Rambo est un film excellent. On dirait du cinéma bis à la Portés Disparus ou Slash le Découpeur tellement le film est généreux en fusillades musclées et en explosions. D'ailleurs, comme Commando Massacre et quelques autres perles du genre, John Rambo est tourné en Thaïlande.

Rambo s'est retiré dans le nord de la Thaïlande. Il capture des serpents pour arrondir ses fins de mois et ne veut plus avoir à faire la guerre. Mais il se laisse convaincre par Sarah Miller (Julie Benz) de la conduire, elle et une bande d'humanistes utopistes, vers un village en Birmanie. Peu après le village en question est génocidé et les missionnaires sont capturés. Du coup Rambo se met en rogne.

Contrairement aux productions citées dans le paragraphe d'introduction, la travail de réalisation effectué par Sylvester Stallone est soigné au possible. Les effets spéciaux sont impressionnants et le propos est réellement dur, voir nihiliste. Ainsi, la scène du massacre perpétré par les méchants militaires au début du film est insoutenable : un enfant est arraché des bras de sa mère et est lancé dans les flammes, une cinquantaines de villageois sont happés par des balles ou carbonisés au lance flamme sans même pouvoir se défendre, et tous les cadavres sont laissés sur place pour pourrir au soleil.

Ensuite Rambo attaque presque seul une armée de plus de cent soldats et gagne avec une victoire à la Starcraft ou à la Total Annihilation. C'est-à-dire pas de prisonniers ni de fuyards : tous les adversaires meurent. Il est aidé par quelques rebelles à la fin mais il sont presque inutiles. Pour vous donner un ordre de grandeur Rambo fait lui-même 83 morts (plus une dizaine causée par une explosion géante, donc non dénombrés), ses alliés, donc l'armée rebelle et une bande de mercenaires surentraînés et cyniques au possible, en font 40.

Les méchants font 113 victimes, ce qui fait un total de 236 morts à l'écran. Contre 132 dans Rambo 3, 69 dans Rambo 2 et 1 seul (et oui) dans Rambo. Voilà une belle exponentielle...

2 commentaires:

Ghidorah a dit…

Tu as trouvé des statistiques ou tu a vraiment fait le décompte pendant le film?
:-)

Ghidorah
Acheter et entretenir sa tronçonneuse.

Le cinéphile déviant a dit…

J'ai trouvé des stats exactes sur divers forums de fans. Ca va trop vite pour que je puisse compter...

A vue de nez j'avais évalué les victimes de Rambo à 100 (et celles des méchants aussi à 100) donc en fait j'étais pas loin de la vérité.