jeudi 3 mai 2012

Altitude de Kaare Andrews

Altitude est un film fantastique américano-canadien réalisé par Kaare Andrews en 2010. Il est interprété par Jessica Lowndes, Julianna Guill, Ryan Donowho, Landon Liboiron, Jake Weary et Mike Dopud.



Afin de se rendre sur les lieux d'un concert, une bande de potes embarquent à bord d'un avion loué pour l'occasion par Sara, détentrice depuis peu de son brevet de pilote. Mais après un décollage sans incidents, le petit bimoteur se retrouve bloqué en ascension suite à une pane du volet arrière. Et pour corser le tout, il plonge dans un inquiétant nuage noir.

La présentation des personnages est vite faite : ce sont tous des stéréotypes particulièrement énervants. Nous avons la brute musclée et égoïste (sans doute capitaine de son équipe de foot, si on respecte les clichés jusqu'au bout), sa copine décérébrée, un jeune amateur d'escalade plutôt sympa, un intello, collectionneur de comics et désespérément amoureux de Sara et enfin Sara proprement dite, l'héroïne du film, une jeune femme forte qui dissimule derrière son assurance un traumatisme d'enfance. Elle réussit d'ailleurs l'exploit d'être plus antipathique que la brute, ce qui était loin d'être gagné.

Altitude navigue entre le film de catastrophe, version intimiste, et le huis clos (Huis clos de Jean-Paul Sartre est d'ailleurs cité). Les personnages se disputent mais leurs options sont très limitées. À part larguer du leste et tenter de sortir pour débloquer ce qui coince, ils ne font rien de tout le film si ce n'est s'insulter, se battre et émettre des hypothèses loufoques. Heureusement, dans les nuages, se cache un monstre tentaculaire qui permet de donner un certain rythme, même si ses apparitions sont rares.

Le décors quasi-unique du film tient de l'exercice de style, mais ce choix artistique ne sauve pas Altitude d'une certaine médiocrité. Les personnages sont taillés à la truelle, l'histoire n'avance que lentement et la réalisation n'a rien de mémorable. Restent un dénouement presque orignal et vraiment imprévu et quelques beaux plans d'orage.

Aucun commentaire: